Clement Aubert ©Celine Champinot

Résidences de création

Clément Aubert, Hubert Petit-Phare & Johanna Levy

Pour les résidences de création accordées à Clément Aubert et Johanna Levy, le CCNT a mis en place un partenariat avec l’Université de Tours et le service culturel de la Ville d’Amboise. la résidence de création d'Hubert Petit-Phare est organisée quant à elle dans le cadre de "Dansez-Croisez".

Clément Aubert / Association du Talweg (Tours)
Danse avec le yak
Création 2019
En résidence de création du 10 au 19 septembre, Université de Tours (partenariat) : + d'infos
Sortie de résidence le 19 septembre à 19h, Salle Thélème

Clément Aubert a découvert la danse contemporaine à l’Université de Tours. De 2008 à 2011, il danse pour la compagnie Jackie Taffanel à Montpellier. Il intègre en 2009 la formation Transforme liée au Programme de Recherche et de Composition Chorégraphiques de l’Abbaye de Royaumont alors dirigé par la chorégraphe Myriam Gourfink. Il dansera pour cette dernière de 2011 à 2016. Depuis décembre 2015, il est interprète et collaborateur de Vincent Dupont et de Cédric Cherdel. Praticien certifié en Feldenkrais, il intervient dans le domaine de la pédagogie auprès de publics de tout âge et de tous niveaux. Il développe ses projets artistiques et pédagogiques au sein de l’association tourangelle du Talweg. La Ménagerie de verre à Paris, le PAD d'Angers, ainsi que l’échangeur – CDCN Hauts-de-France, l’accueillent régulièrement en résidence de création. Danse avec le yak, western contemporain et épopée quichottesque, est son premier solo. Dans la continuité de ce premier opus, Clément Aubert est lauréat du dispositif Sur Mesure 2018 de l'Institut français, pour Weastern, un projet itinérant d'échanges et de transmissions artistiques entre le Liban, la France et le Maroc.

-------------

Hubert Petit-Phar / Compagnie La Mangrove (Pantin / Les Abymes)
Au bout du souffle…
Création 2019
En résidence de création du 11 au 15 février

Résidence de création organisée dans le cadre de "Dansez-Croisez" : + d'infos
Sortie de résidence le 15 février à 19h : + d'infos
cielamangrove.com


Hubert Petit-Phar débute ses études chorégraphiques à Mudra International à Bruxelles de 1983 à 1986 sous la direction de Maurice Béjart. Danseur à Mudra Junior de 1985 à 1988 (direction Jan Nuts), il sera également interprète pour des compagnies en Hollande et en Belgique. Il poursuit sa formation auprès d’Alvin McDuffie, danseur et formateur chez Alvin Ailey, et Félix White, disciple de Katherine Dunham. Danseur au Dance Theater of Harlem de 1988 à 1992 sous la direction d'Arthur Mitchell, il participe en tant qu’artiste invité à l’opéra Porgy and Bess au Metropolitan Opera. Durant ces années passées à New York, il développe sa propre écriture sous le regard de Bessie Schoenberg. De retour en France, Hubert Petit-Phar danse pour la compagnie In Vivo, Calabash… Il crée en 2007 avec Delphine Cammal la compagnie La Mangrove. Pour chacun de leur projet qu’ils développent entre la Guadeloupe et la métropole, ils explorent à partir de la littérature, la poésie ou des mythes les thématiques de la quête et de l’identité. Au bout du souffle…, nouvelle création, est envisagée comme un essai sur les comportements de l’homme face à l’engagement total, la mort.

-------------

Johanna Levy / Compagnie Ten (Amboise)
Convives
Création le 13 juin 2019, Église Saint-Florentin, Amboise (dans le cadre du festival Tours d’Horizons organisé par le CCN de Tours) : + d'infos
En résidence de création du 25 au 29 mars, La Charpente à Amboise (en partenariat avec la Ville d’Amboise)
compagnieten.com

Formée au Conservatoire National Supérieur de Lyon puis à l’école de Maurice Béjart en Suisse et diplômée d’une maîtrise en Art du Spectacle à Paris VIII, Johanna Levy passe quelques années à Londres où elle danse pour différentes compagnies. Elle tourne huit ans à l'international avec la compagnie américaine Troika Ranch, basée à New York et à Berlin. Sa rencontre avec la vidéaste Ruth Sergel, qui écrit une pièce pour elle et Luigi Coppola, l’incite à son retour en France à enrichir son parcours. Elle collabore avec le plasticien Alex Ceccetti, la contorsionniste Raphaëlle Boitel, la metteur en scène Laureline Collavizza, et les chorégraphes Gaëtan Brun Picard, Emilio Calcagno et Thomas Chopin. Au sein de la compagnie Ten, créée en 2013, elle chorégraphie et met en scène deux projets : After (2015) et Twist (2017), et collabore sur l’écriture chorégraphique d'un court métrage The Ordinary (2015). Associée à La Faïencerie Théâtre de Creil de 2014 à 2016 et à nouveau sur la saison 2018/2019, repérée par le Festival Les Incandescences en mars 2016, Johanna Levy déploie une écriture influencée par le théâtre et le cinéma. Dans chacune de ses créations, elle explore les états physiques et émotionnels qui se déploient autour d'une situation ordinaire, jusqu’à ce que la danse émerge et le mouvement prenne la parole. Dans la continuité de son précédent spectacle, Twist, les personnages de Convives prennent vie à l’intérieur d’une maison. Inspirée par le film danois, Festen, Johanna Levy réunit pour sa nouvelle création six interprètes pour un repas qui prend une tournure inattendue…