Clément Aubert ©Céline Champinot

Sortie de résidence de Clément Aubert

Danse avec le yak

19/09/2018 - 19h00 > SALLE THÉLÈME

À l’occasion de sa résidence de création à l’Université de Tours, en partenariat avec le CCNT, Clément Aubert dévoile le processus de création de Danse avec le yak, solo envisagé comme un western contemporain et une épopée quichottesque.

Clément Aubert a découvert la danse contemporaine à l’Université de Tours. Son parcours est marqué par sa rencontre avec Myriam Gourfink dont il a suivi la formation Transforme en 2009, alors qu’elle dirigeait le Programme de Recherche et de Composition Chorégraphiques de l’Abbaye de Royaumont. Il a par la suite dansé dans ses pièces de 2011 à 2016. Aujourd'hui, c’est au sein de l’association tourangelle du Talweg qu’il développe son propre travail. Son langage artistique, basé sur un approfondissement des pratiques somatiques et à la croisée d'un genre théâtral, donne à voir des formes mêlant prise de conscience, observation fine des sensations profondes et situations performatives inspirées de rêveries personnelles. En témoigne son premier solo, Danse avec le yak, présenté comme un western contemporain et une épopée quichottesque. « C'est un western de par son esthétique plastique et sonore ; il est aussi quichottesque car il s’inspire des caractéristiques et mésaventures du célèbre personnage de Cervantes. Danse avec le yak est une performance où les figures évoquées et les atmosphères convoquées se nourrissent les unes des autres pour créer un monde onirique fait de frottements et de sonorités, d'images équivoques et de danses obscures et limpides, tantôt sacrées, tantôt grotesques, mêlant souvent les deux. »

------------

At the close of his creative residency at Tours University and in partnership with the CCNT, Clément Aubert will unveil the creative process in the making of Danse avec le yak (Dance with the yak), a solo arranged like a contemporary Western and a Quixote-style road trip.

------------

Clément Aubert a découvert la danse contemporaine à l’Université de Tours. De 2008 à 2011, il danse pour la compagnie Jackie Taffanel à Montpellier. Il intègre en 2009 la formation Transforme liée au Programme de Recherche et de Composition Chorégraphiques de l’Abbaye de Royaumont alors dirigé par la chorégraphe Myriam Gourfink. Il dansera pour cette dernière de 2011 à 2016. Depuis décembre 2015, il est interprète et collaborateur de Vincent Dupont et de Cédric Cherdel. Praticien certifié en Feldenkrais, il intervient dans le domaine de la pédagogie auprès de publics de tout âge et de tous niveaux. Il développe ses projets artistiques et pédagogiques au sein de l’association tourangelle du Talweg. La Ménagerie de verre à Paris, le PAD d'Angers, ainsi que l’échangeur – CDCN Hauts-de-France, l’accueillent régulièrement en résidence de création. Danse avec le yak, western contemporain et épopée quichottesque, est son premier solo. Dans la continuité de ce premier opus, Clément Aubert est lauréat du dispositif Sur Mesure 2018 de l'Institut français, pour Weastern, un projet itinérant d'échanges et de transmissions artistiques entre le Liban, la France et le Maroc.

Informations Pratiques

► 60 min.
► Entrée libre sur réservation auprès du CCNT ou de l’Université de Tours
► En résidence de création du 10 au 19 septembre à l’Université de Tours (partenariat)

Informations Prix

► Entrée libre sur réservation auprès du CCNT ou de l’Université de Tours

Téléchargez
Partagez