Le projet



Le projet de Thomas Lebrun est guidé par une volonté de faire découvrir la danse dans toutes ses nuances et ses diversités et de favoriser l’ouverture, notamment les dialogues entre danse et musique.

Lieu ouvert et fédérateur, le CCNT propose ainsi une saison reflétant ce désir d’ouverture : des rendez-vous réguliers, des découvertes, des œuvres de chorégraphes émergents ou de renom, un festival, au mois de juin, imaginé autour d’une thématique. Le choix de ne pas cloisonner le spectateur dans une seule pensée de la danse, et de l’amener ainsi à en découvrir, en apprécier, toute l’étendue et la diversité, motive toutes les autres composantes du projet : les accueils-studio, la formation professionnelle et l’accompagnement des danseurs amateurs, également la sensibilisation de tous les publics à l’art chorégraphique. Thomas Lebrun souhaite un CCNT à l’image de sa démarche chorégraphique : ouvert et réactif, à l’écoute d'un public toujours à redynamiser, rendre curieux, intéressé et tolérant. Un lieu à l’écoute de l’évolution du monde et des synergies artistiques qui l’entourent. Un lieu porteur d’émotions, moteur de discussions et de découvertes. Un lieu dynamique et actif, désireux de perspectives, de désirs et de surprises.