Thomas Guerry, "Hôtel Bellevue" ©Nicolas Senegas

Accueil-studio

En 2021/2022, 9 compagnies bénéficient de ce dispositif

Les Centres chorégraphiques nationaux participent au soutien et au renouvellement de l’art chorégraphique en accueillant et coproduisant des compagnies en résidence, notamment dans le cadre de l'accueil-studio (dispositif initié en 1998 par le ministère de la Culture). Axe important du projet du CCNT, ces accueils sont choisis et proposés dans une optique de décloisonnement esthétique, sans contrainte de styles ou de familles artistiques. Cette saison, le CCNT accueille neuf compagnies dans le cadre de l’accueil-studio. Toutes bénéficient d’un accompagnement financier, de la mise à disposition d’un studio, d’un logement et, dans certains cas, d’un soutien technique. Afin de partager l’ensemble de ces processus de création, le CCNT propose aux chorégraphes invités une heure curieuse. Ce rendez-vous permet à chaque chorégraphe de présenter son parcours et de dévoiler, s’il le souhaite, une étape de son travail en fonction de l’avancée de son projet. Ces rendez-vous gratuits favorisent le dialogue entre le public et les artistes et permettent de découvrir l’ensemble des chorégraphes présents dans la saison.

► Valeria Giuga & Anne-James Chaton / Labkine (Toulouse)

Coaching
Création en décembre 2021 à Viadanse CCNBFC à Belfort

Valeria Giuga s’est formée à la danse classique et moderne au Centre Régional de la Danse de Naples. Elle a participé au cours de perfectionnement de la compagnie Aterballetto en Italie, et a suivi en 2004 la formation ex.e.r.ce au CCN de Montpellier, dirigé par Mathilde Monnier. Elle est diplômée en notation du mouvement Laban au CNSDMP en 2015. Depuis qu’elle assure la direction artistique de Labkine en 2016, elle développe des projets de création chorégraphique en relation étroite avec le répertoire des pièces notées en cinétographie Laban à travers un nouveau procédé d’écriture qui mêle le texte et la danse et collabore avec des poètes contemporains et des compositeurs. Pour son nouveau projet, Coaching, elle reprend le dialogue initié avec l’écrivain Anne-James Chaton lors de la pièce ZOO. Le poète et performeur, explorateur insatiable des effets de langue, en solo dans ses livres publiés aux éditions P.O.L, ou en compagnie de musiciens (Andy Moor du groupe The Ex, Alva Noto), est connu pour ses mécaniques langagières qu’il porte sur tout type de scène, de l’art contemporain à la musique, du théâtre à la danse. Valeria Giuga est artiste associée à Viadanse CCNBFC à Belfort depuis 2019. 

Heure curieuse le 24 septembre à 19h
Présentation de la pièce le 26 février à 20h au CCNT
En accueil-studio du 20 au 24 septembre
labkine.com

► Pierre Pontvianne / Compagnie Parc (Saint-Étienne)
Kernel
Création le 4 décembre 2021 au Festival de danse de Cannes

Lauréat du prix de Lausanne en 1999, Pierre Pontvianne travaille au sein de compagnies internationales et s’investit dans de nombreux projets chorégraphiques de la scène freelance européenne. Il fonde la compagnie Parc en 2004 à Saint-Étienne. Depuis 2012, son travail est présenté dans de nombreux festivals internationaux (Biennale de la danse de Lyon, June Events Paris, Les Brigittines Bruxelles, Antigel Genève, Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint-Denis...) et sur des scènes majeures de la création contemporaine (Maison de la danse de Lyon, Théâtre de la Ville de Paris, Comédie de Saint-Étienne...). En 2021 et 2022, il crée Kernel, commande du Festival de Danse de Cannes, et prépare deux créations pour le Ballet de l’Opéra National de Lyon : la pièce BEASTS, ainsi que le solo KOHA. Pierre Pontvianne est artiste associé à l’Atelier de Paris / CDCN de 2021 à 2024.

Heure curieuse le 5 novembre à 19h
En accueil-studio du 2 au 12 novembre
compagnieparc.com

► Marion Carriau & Magda Kachouche / Association Mirage (Orléans)
Chêne centenaire
Création le 15 décembre 2021 au CCNT

Marion Carriau s’est formée au CRR de Paris puis au CNDC d’Angers. Vue dans les créations de Mylène Benoit, Arthur Perole et Joanne Leighton, elle envisage en tant que chorégraphe la danse comme un lieu où la réinvention des corps est possible. En 2016, elle fonde l’association Mirage avec un premier projet, Je suis tous les dieux, créé en décembre 2018 au CCNT, dans le cadre du Spot # Région. Magda Kachouche, chorégraphe, plasticienne et performeuse, repérée aux côtés de Mylène Benoit, signe alors la scénographie et la lumière de ce solo. Artiste polymorphe, cette dernière fonde et dirige depuis 2015 avec la plasticienne et critique d’art Noémie Monier, le duo MKNM, basé à Paris. Marion Carriau et Magda Kachouche poursuivent leur collaboration avec Chêne centenaire, un duo écrit et interprété par les deux artistes qui verra le jour en décembre 2021 à Tours, dans le cadre du Spot # Région, événement organisé par le CCNT.

En accueil-studio du 6 au 14 décembre
marioncarriau.com

► Annabelle Pulcini / Association vot tak tak (Bordeaux)
½ plié
Création 2022

Danseuse et chorégraphe, Annabelle Pulcini danse pour Dominique Bagouet, Olivia Grandville, Sylvain Prunenec, Loïc Touzé, Alain Michard, Jennifer Lacey, Hélène Iratchet, Boris Charmatz, Dominique Jegou… Cette saison, elle danse dans la pièce So schnell de Dominique Bagouet recréée par Catherine Legrand. Depuis 1997, elle développe un travail personnel de création. Après le quatuor Deux ou trois bagues au doigt en 2013, elle crée The New Number Order, à partir de la musique de Shellac en 2018 à la Ménagerie de Verre à Paris pour le Festival Les inaccoutumées. Pour sa nouvelle création, ½ plié, Annabelle Pulcini s’empare de cet art du pliage, l’origami, qu’elle transforme en outil de décomposition et de recomposition chorégraphique. Formée à la pédagogie perceptive, elle enseigne et transmet la danse auprès d’un large public depuis le début de sa carrière.

En accueil-studio du 7 au 11 février
Heure curieuse le 11 février à 19h
annabellepulcini.fr

► Rebecca Journo / La Pieuvre (Paris)
Portrait#
Création en décembre 2022 au Festival Danse Dense à Paris

Rebecca Journo étudie au conservatoire Trinity Laban à Londres où elle obtient une licence en danse contemporaine en 2015. À Londres, elle collabore à plusieurs reprises avec la plasticienne grecque Fani Parali et le collectif Bittersuite. Par la suite, elle travaille pour différentes compagnies, parmi lesquelles Konzert Theater Bern (CH), Brokentalkers (IR), et plus récemment Tabea Martin (CH) et Michèle Murray (FR). En 2018, elle fonde la compagnie La Pieuvre en collaboration avec Véronique Lemonnier. Elle crée successivement deux solos qui forment un diptyque, L’Épouse (2018) et La Ménagère (2019), ainsi qu’un trio, Whales (2020). Portrait# (titre de travail), création 2022, est un quatuor où le processus s’amorce par la construction de quatre figures à la recherche de leur propre image. Son travail s’est très rapidement fait remarquer par différents réseaux de soutien à la création émergente, notamment les Petites Scènes ouvertes (aide à la diffusion pour L’Épouse, et à la coproduction pour Portrait#).

Heure curieuse le 18 février à 19h
En accueil-studio du 14 au 18 février

► Anna Chirescu & Grégoire Schaller / Cie Anna & Grégoire (Pantin)
Vaca
Création en avril 2022 au Théâtre de l’Étoile du Nord à Paris

La compagnie Anna & Grégoire est créée en 2016 à Pantin, par Anna Chirescu, chorégraphe et danseuse, et Grégoire Schaller, plasticien et performer. Leur recherche se situe dans l’association et la confrontation des deux disciplines dont ils proviennent : la chorégraphie et les arts plastiques. À travers la rencontre de leur parcours respectif, ce sont ainsi des compétences, des méthodologies et des références différentes, parfois contradictoires, qui se croisent et tissent ensemble une exploration marquée par les contrastes. En 2016, ils collaborent pour la première fois dans le cadre du festival Do Disturb! au Palais de Tokyo. Ils y présentent Das Lichtquant#2, performance pour trois danseurs et un footballeur, en collaboration avec le CNRS. Leur première création pour le plateau, Dirty dancers, a été présentée à la ménagerie de Verre en 2018. Vaca, création 2022, initiée par Anna Chirescu, est un duo chorégraphique qui prend pour objet et prétexte la vache, animal emblématique de l'emprise de l'homme sur le vivant.

En accueil-studio du 28 février au 4 mars
annachirescu.com

► Ruth Childs / Scarlett’s (Genève)
Blast! 
Création en septembre 2022 au Pavillon de la danse / La Bâtie festival, Genève

Danseuse, performeuse anglo-américaine, Ruth Childs s’est formée au Ballet Junior de Genève. Elle travaille avec plusieurs chorégraphes et metteurs en scène de renom international dont Foofwa d’Imobilité, La Ribot, Gilles Jobin, Massimo Furlan, Marco Berrettini et Yasmine Hugonnet. Après la réalisation d’un projet de re-création de pièces emblématiques de sa tante, la chorégraphe américaine Lucinda Childs, elle fonde en 2014 l’association Scarlett’s. En conciliant danse, performance, film et musique, elle signe un premier projet Scarlett’s Fall, en collaboration avec le créateur sonore Stéphane Vecchione. En 2018, elle crée sa première pièce scénique The Goldfish and the InnerTube, toujours en collaboration avec Stéphane Vecchione, et un premier solo, fantasia, qu’elle présente à l’ADC de Genève en octobre 2019. Son prochain solo, Blast!, est prévu pour 2022. Ruth Childs est une des artistes associées à l’Arsenic – centre d’art scénique contemporain de Lausanne.

Heure curieuse le 15 avril 19h
En accueil-studio du 5 au 15 avril
ruthchilds.com

► Marta Izquierdo Muñoz / [lodudo] producción (Toulouse)
Dioscures
Création en février-mars 2023 à KLAP Maison pour la danse – Kelemenis & Cie à Marseille

Venue à la danse tardivement après des études de psychologie à Madrid et après avoir été interprète, notamment au CCNRB avec Catherine Diverrès et chez François Verret, Marta Izquierdo Muñoz signe ses premiers projets personnels à partir de 2007 avec sa compagnie, [lodudo] producción. Son travail est principalement centré sur des figures féminines tiraillées entre la marge et la culture de masse et son langage chorégraphique peut être décrit comme une danse concrète caractérisée notamment par divers changements de dynamiques et de qualité de mouvements. Son avant-dernière pièce Guérillères, inspirée de la figure mythologique des amazones, trouve son prolongement avec sa nouvelle création, Dioscures, questionnant la gémellité et la masculinité à partir de figures mythologiques telles que Castor et Pollux ou les Titans. Marta Izquierdo Muñoz est actuellement artiste complice du CDCN La Place de la Danse Toulouse/Occitanie et artiste associée au centre de création L’animal à l’esquena (Gérone, Espagne).

Heure curieuse le 20 mai à 19h
En accueil-studio du 16 au 20 mai
martaizquierdomunoz.com

► Abderzak Houmi / Compagnie X-Press (Tours)
Solo (titre en cours)
Création en juin 2022 au CCNT (dans le cadre du Festival Tours d’Horizons)

La rencontre d’Abderzak Houmi avec la danse s’est faite par le hip-hop. En 2001, il crée sa compagnie qu’il baptise X-Press. C’est en rencontrant des artistes de la première génération hip-hop qu’il se fait très rapidement repérer. Mourad Merzouki, Compagnie Käfig, lui propose de rejoindre le projet Les Fables à la fontaine. Il danse Le Chêne et le roseau, un peu partout dans le monde. Aurélien Kairo, Compagnie De Fakto, lui propose d’être assistant à la chorégraphie. Abderzak Houmi multiplie les chantiers, enseigne son savoir-faire et construit parallèlement, au fil du temps, son propre répertoire : des pièces engagées cherchant à faire évoluer le langage hip-hop, ses partitions et ses codes. Le Centre chorégraphique national de Tours a soutenu Trio (2008), 3 au Cube (2009), Moukawamat (2010) et La Tête à l’envers (2014). Actuellement, Abderzak Houmi est artiste associé à la Scène nationale de l'Essonne Agora-Desnos, et prépare un solo qu’il présentera au CCN de Tours, dans le cadre du Festival Tours d’Horizons.

En accueil-studio du 23 mai au 2 juin
cie-xpress.org

Téléchargez
Partagez