Chargement des résultats
©Danielle Voirin

Gaëlle Bourges - "OVTR (ON VA TOUT RENDRE)" (2019)

association Os (Paris)

14/03/2023 - 20h00 > THÉÂTRE OLYMPIA
15/03/2023 - 20h00 > THÉÂTRE OLYMPIA

Avec OVTR (On Va Tout Rendre), Gaëlle Bourges met en scène le récit passionnant du pillage de l’Acropole et interroge la domination culturelle exercée par les anciennes puissances coloniales.

C’est l’histoire d’un pillage historique au XIXème siècle. Ou comment une des cariatides de l’Acropole d’Athènes fut enlevée et envoyée à Londres par un ambassadeur britannique. Sous le nom de code OVTR, la chorégraphe Gaëlle Bourges nous raconte cet incroyable rapt. Les cariatides sont six magnifiques sculptures grecques, se tenant debout dans le temple d’Érechthéion. L’une manque depuis deux cents ans et réveille régulièrement les passions. Au début du XIXème siècle, l’ambassadeur Lord Elgin se livre à un véritable pillage à Athènes, alors sous domination ottomane. La chorégraphe Gaëlle Bourges, avec cinq autres performers, donne vie aux cariatides en liant éléments autobiographiques, correspondance du diplomate et discours contemporains sur les œuvres prélevées à l'Acropole. Traversé de tubes de rock britannique, On Va Tout Rendre ouvre notre regard sur une histoire qui traverse le temps et entre en résonance avec les collections pléthoriques d’œuvres et d’objets d’autres cultures, amassés dans les musées occidentaux.

-------------

"Ingrédients d'une tragédie : une jeune-femme est violemment enlevée de son pays natal, la Grèce, et rapportée de force au Royaume-Uni où elle croupit encore. Bon, OK, la jeune femme est de marbre. Mais quand même : on vous met au défi de ne pas verser une larme lorsque vous la verrez rouler sur scène, enveloppée dans son papier bulle, voguant vers l'Angleterre accompagnée du Wuthering Heights déchirant de Kate Bush. "I've come home!" Je suis rentrée à la maison !"
Élisabeth Franck-Dumas, Libération

-------------

With OVTR (On Va Tout Rendre), Gaëlle Bourges enacts the captivating tale of the pillage of the Acropole, questioning the cultural domination that was wielded by colonial powers.

Informations Pratiques

► 120 min.
► À partir de 16 ans
► Attention, les danseurs sont presque comme les statues antiques grecques qu’ils incarnent : pas en pierre, mais nus.
► Réservations auprès du CCNT ou du T°
► Spectacle co-accueilli avec le T°, CDN de Tours
gaellebourges.com

 

Informations Prix

► 25 € / 18 € / 16 € / 8 € / 5 €

 

Distribution

Conception, récit : Gaëlle Bourges ; Avec des lettres de Lord Elgin, Giovanni Battista Lusieri, le révérend Philip Hunt, Mary Elgin, François-René de Chateaubriand... et des extraits de discours de Melina Mercouri, Neil Mac Gregor et Emmanuel Macron ; Avec : Gaëlle Bourges, Agnès Butet, Gaspard Delanoë, Camille Gerbeau, Pauline Tremblay, Alice Roland, Marco Villari, Stéphane Monteiro a.k.a XtroniK (musique live) ; Traduction des lettres anglaises : Gaëlle Bourges, avec l’aide d’Alice Roland et Gaspard Delanoë ; Lumière, régie lumière : Alice Dussart ; Musique : Stéphane Monteiro a.k.a XtroniK + The Beatles, David Bowie, Kate Bush, The Clash, The Cure, Marika Papagika, The Sex Pistols ; Chant : tous les performeurs ; Coiffes des cariatides, moulages, couture, dorure, plumes : Anne Dessertine ; Régie générale et son : Stéphane Monteiro ; Ingénierie son : Michel Assier Andrieu 

Production

Production : association Os ; Coproduction : Dispositif « La Danse en grande forme » (CNDC d’Angers, Malandain Ballet Biarritz, La Manufacture - CDCN Nouvelle-Aquitaine Bordeaux La Rochelle, CCN de Caen en Normandie, L’échangeur - CDCN Hauts-de-France, CCN de Nantes, CCN d’Orléans, l’Atelier de Paris / CDCN, CCN de Rennes et de Bretagne, Le Gymnase | CDCN Roubaix, POLE-SUD CDCN / Strasbourg, et La Place de La Danse – CDCN Toulouse – Occitanie), Théâtre de la Ville – Paris, TANDEM, Scène nationale de Douai-Arras, L’échangeur, CDCN Hauts-de-France, La Maison de la Culture d’Amiens, Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, L’Onde, Théâtre-Centre d’art à Vélizy-Villacoublay ; Soutiens : DRAC Île-de-France (au titre de l’aide à la compagnie conventionnée), Région Île-de-France (au titre de l’aide à la Permanence artistique et culturelle), CN D – Centre national de la Danse à Pantin (accueil en résidence), la Ménagerie de Verre à Paris (dans le cadre du Studiolab). Remerciements : Christian Vidal pour le voyage en Grèce et à Ludovic Rivière pour l’affinage de la pop-punk-rock britannique.

Partagez